Réparation & Restauration de Montres

.

Réparation et restauration des montres récentes et anciennes

Montres prises en charge

Du fait de la taille extrêmement réduite des pièces, le traitement des montres est des plus minutieux. Pour être effectué convenablement il nécessite des années d’expérience ainsi que de nombreux outils adaptés. L'atelier peut prendre en charge :

  • Les montres bracelet
  • Les montres de poche, montres à gousset – à cylindre,
  • Les montres d’infirmières,  montres à coq – à chaine, savonnettes, oignons,…
  • Les montres à complications: chronographes, à rattrapante, montres à réserve de marche,
  • Les montres à sonnerie, à quantième – jour, mois et date,  alarme, face de lune, etc,..
  • Les montres bijoux montés en broche, en pendentif, en bague
  • Les montres à quartz, munies de piles
  • Les montres de plongée

Il existe encore dans le commerce de nombreuses pièces détachées disponibles pour entretenir les montres des années 50 à nos jours. Pour les montres plus anciennes, de nombreuses techniques de restauration permettent de les remettre en état de fonctionnement. N'hésitez pas à demander conseil.

.

Le rhabillage : un soin intégral apporté aux montres

Le rhabillage en horlogerie est un ensemble d'action visant à réparer, réviser et régler un mouvement (autrement appelé calibre). Il a de particulier le fait de démonter, complètement ou presque, l'ensemble des éléments qui le compose. Pour les montres, il concerne aussi le bracelet et le boîtier, composé de la carrure, du fond et du verre. Les étapes sont les suivantes :

Examen préliminaire : Avant tout démontage, les montres sont examinées pour établir un premier diagnostic des particularités de l'objet ainsi que des défauts à corriger.

Démontage : Le calibre est extrait de son boîtier. Il est démonté et passe dans une série de bains de nettoyage puis de rinçage aux ultras-sons afin de le débarrasser des huiles sèches, poussières accumulées traces d'oxydation... Selon l'état, un traitement supplémentaire anti corrosion lui est appliqué. Selon sa composition, le bracelet est lui aussi nettoyé (bracelets métalliques). Les aiguilles sont quant à elles réservées. Elles seront remises en place si leur état le permet, sinon elles seront remplacées à l'identique.

La révision & les réparations. Il s'agit maintenant de mettre en œuvre des techniques purement horlogères :

  • remplacement de ressort
  • correction des défauts d'usure aux paliers
  • pose de rubis (coussinets percés dans lesquels tournent les pivots)
  • correction des dentures des roues
  • remplacement des mobiles -rouages- défectueux
  • réfection ou remplacement de pièces cassées comme les ressorts de montres anciennes, les chaines de montres à coqs, les dents de roues,...
  • tournage ou remplacement de pièces détériorées ou manquantes comme les axes de balanciers, les cylindres, les tiges de remontoir,...
  • réfection des finitions de certaines pièces (polis miroir, traits tirés...)
  • bleuissage des aiguilles et de la visserie

Remontage & réglages : une fois que les pièces sont toutes fonctionnelles, le remontage peut avoir lieu. Suivant le mouvement, il se fait en partie ou dans sa totalité. En effet, certains d'entre eux nécessitent d'être mis à l'essai pendant une courte période avant d'ajouter certaines pièces. Les complications dans les montres sont souvent agencées comme un mille feuille, elles s'ajoutent au fur et à mesure du remontage par couches successives. A ce stade, chaque fonction est réglée avec précision, chaque engrenage vérifié. En cas de défaut, il est parfois nécessaire de tout redémonter pour corriger ajuster une pièce, corriger un défaut... et devoir tout renettoyer!! Le calibre est enfin passé au chrono-comparateur afin de déceler d'éventuels défauts et de régler sa régularité dans toutes les positions (horizontale et verticales).

Lubrification : la lubrification des mouvement est primordiale pour obtenir un fonctionnement optimal et préserver au mieux le rouage de l'usure. Elle se fait au cours du remontage avec parcimonie, à des endroits précis avec des huiles haut de gamme Suisses Moebius -pas moins de 4 différentes!!. Badigeonner d'huile un rouage est une erreur car cela reviens à étaler celle qui se trouve en réserve dans les zones de frottement (par capillarité) et agglutine les poussières abrasives sur toute sa surface. De plus, cela provoque immanquablement l'arrêt du balancier.

Mise à l'essai : en règle générale, le mouvement est à l'essai pour une période minimale d'une semaine. Toutefois, lorsque l'avance/retard doit être réglée, cette période peut être un peu plus étendue.

.

Chronographe à cames Hanart en cours de remontage

.

Traitement du bracelet et du boîtier : petit lifting !

En complément du rhabillage, je vous propose :

  • le remplacement de verres simples
  • le remplacement de couronnes (petit bouton qui vous permet de remonter la montre)
  • le contrôle d’étanchéité
  • le polissage des carrures de montre, des bracelets -ou autre support
  • le remplacement de bracelet

Vous pourrez compter sur mon carnet d'adresse d'artisans diplômés et qualifiés, inscrits au Répertoire de Métiers pour toutes les prestations suivantes :

  • remplacement de verres biseautés ou de forme particulière
  • restauration de cadrans émaillés

Montres à quartz / à piles

En ce qui concerne les montres à quartz (fonctionnant avec une pile), ma politique est très claire : certaines montres valent la peine d’être réparées et d’autres non (par exemple, remplacer un mouvement sur une montre bas de gamme achetée sur le marché présente généralement peu d'intérêt). En fonction de la montre  il vous sera clairement indiqué ce qu’il en est. Toutefois les options d’interventions seront plus réduites que dans le cadre d’une montre mécanique. Le changement de la pile, remplacement du mouvement et du verre sont fréquents ne sont pas nécessairement très cher.

Me confier votre montre est l'assurance que les meilleurs soins lui seront apportés

Prendre contact

.